Objectifs

Le projet s'est déroulé sur la période 2015-2016, dans le but d'améliorer durablement la compétitivité, la valeur ajoutée et la viabilité des filières cotonnières africaines

Objectif global

Les pays d’Afrique de l’ouest et du centre se placent parmi les principaux exportateurs de coton-fibre. Toutefois depuis 30 ans, les rendements au champ stagnent. Dans les années 80, des réunions cotonnières régionales regroupaient les acteurs de la production autour de thématiques scientifiques (entomologie, génétique, agronomie et technologie). Elles ont constitué des moments privilégiés d’échanges inter africains autour des innovations et d’initiation de programmes régionaux. Elles ont ensuite disparu progressivement. Pourtant, des innovations techniques existent et pourraient profondément changer les systèmes de culture. On citera le raccourcissement des cycles grâce à l’utilisation de variétés précoces semées à fortes densités, des transplantations de plants mis en pépinière, des semis sans labour sous couverture végétale, etc.

Objectifs spécifiques

Renouer avec la dynamique d'échanges interafricains sur les techniques de production dans une perspective de durabilité des systèmes de cultures à base coton et d'amélioration de la compétitivité des filières

  • Relancer les échanges interafricains sur les contraintes et les techniques de production
  • Viser des échanges pour la durabilité et l’orientation des travaux de conception d’itinéraires techniques nouveaux et adaptés
  • Concevoir et réaliser un portail web spécifique adapté aux pays francophones
  • Insérer davantage la recherche africaine dans la communauté internationale 

Résultats

  • Une capacité d’innovation culturale durablement améliorée
  • Des indicateurs de durabilité identifiés et adaptés pour guider la conception des itinéraires techniques
  • Des cahiers des charges établis pour orienter les itinéraires techniques à concevoir
  • La présente plateforme web Coton-innovation pour faciliter les collaborations entre les acteurs de la filière.

Cookies de suivi acceptés